4-5 jours en Islande en Novembre | Notre voyage

Les fêtes sont passées, et les microbes sont quasiment maitrisés, je peux donc à nouveau m’occuper du blog. Et quel départ en 2018 ! En effet, j’ai envie de commencer l’année en vous racontant notre petit voyage en Islande. Je vous en avais parlé sur instagram et vous sembliez tous avoir envie d’en savoir un peu plus, alors c’est parti !

Ce voyage, je ne l’ai pas prévu, c’était une surprise pour mon anniversaire. On était déjà de l’autre côté de la sécurité à l’aéroport quand il m’a annoncé où on allait. Il m’avait dit de faire mes valises pour 4-5 jours, et de prévoir des habits pour une température d’environ 5 degrés. Ce que je fis avec plus ou moins de succès.

On est arrivés le jeudi soir après un vol qui est relativement court depuis Edimbourg, et durant lequel nous avons suivi le coucher du soleil, c’était splendide ! Une fois à l’aéroport de Reykjavik on a tout de suite réalisé qu’il faisait moins que 5 degrés et qu’on allait avoir froid, mais c’était pas grave, on était trop contents d’être en Islande.

On a loué une petite voiture blanche avec des pneus à clous (très important !) et nous avons roulé jusqu’à Reykjavik où nous avons passé la première nuit après avoir mangé des hot dogs dans un stand de rue (le guide disait qu’ils étaient bons, et en effet !) Je dis « des » car on en a mangé deux chacun !

Le lendemain matin, nous sommes descendus déjeuner à l’hôtel, il était passé 9h et il ne faisait encore pas tout à fait jour. Hihi, là je me suis dit que ce pays où la lumière t’encourage à faire la grasse mat’ me plaisait déjà. Mais on a aussi remarqué dans cet hôtel que l’eau chaude sentait le souffre (un peu comme des oeufs pourris)(un peu comme un pet bien dégueu’)(un peu comme la fontaine à l’entrée des bains d’Yverdon) et en fait, ce n’était pas propre (sale?) à notre hôtel, c’est tout simplement le cas de l’eau chaude partout en Islande.

Ce premier matin, on a fait un petit tour dans Reykjavik, mais en fait, ça nous intéressait pas tant que ça, alors nous avons pris notre petite voiture et nous nous sommes dirigés vers le nord, dans la nature par la route « touristique » (Ring Road) qui fait le tour de l’île. En 4-5 jours, on n’avait pas le temps de faire tout le tour, mais on l’a commencé, en partant de Reykjavik, dans le sens des aiguilles d’une montre.

On a suivi la route normale jusqu’à Borgarnes (nb: attention si vous prenez le tunnel qui passe sous un le fjord Hvalfjördur, il y a un radar !) puis nous sommes partis légèrement à l’ouest sur la péninsule Snaefellsnes. Après un petit bout de route, nous avons bifurqué vers le nord et visé Stykkisholmur où nous nous sommes arrêtés pour diner dans un charmant petit restaurant (Narfeyrarstofa). Monsieur a mangé un délicieux burger au fromage bleu et pour ma part, je me suis réchauffée avec une goulash à l’agneau. Tous les deux étaient très bons.

Par contre, comme on a remarqué que les restaurants se faisaient rares de dehors de la capitale (particulièrement au mois de novembre) nous avons décidé que plutôt que de dépenser plein de sous dans des restaurants qui pourraient ne pas être très bons, on allait dorénavant pique-niquer dans la voiture. Il faut tout de même savoir que, fidèle à sa réputation, l’Islande est un pays très cher, et ça vaut aussi pour les courses. On a chaque fois été halluciné par les montants à la caisse quand on allait acheter du pain, du fromage et de la viande froide pour nos pique-niques.

Après notre petit arrêt à Stykkisholmur, nous avons continué notre périple jusqu’à Blonduos où nous avions réservé une chambre pour la nuit dans une guesthouse. Nous avons donc profité de la cuisine qui était à notre disposition pour nous faire un bon petit souper pour mon anniversaire (des macaronis au fromage ! Hihi) et nous avons repris la route le lendemain matin en direction d’Akureyri. On a commencé par suivre la Ring Road telle qu’indiquée sur la carte puis nous avons avons bifurqué à droite afin d’aller plus au nord, en direction de Hofsos et Fell. On a bien regardé l’océan dans l’espoir d’y voir une baleine mais sans succès.

C’est sur ce bout de route très au nord entre Fell et Siglufjordur que j’ai pu observer pour la première fois de ma vie une plage de sable noir recouverte de neige. C’est un paysage tout à fait étonnant quand on a l’habitude de voir des plages dans des pays chauds.

Nous avons brièvement déposé nos affaires dans notre hôtel (un ancien hôpital transformé en hôtel près d’Akureyri), qui était joli et clean, mais c’est évident que c’était un hôpital et j’ai eu un peu de peine avec ça, surtout que j’ai passé pas mal de temps à l’hôpital l’hiver dernier avant le décès de ma grand-maman. Monsieur n’a pas eu de problème dans cet endroit, c’est donc à chacun de voir selon sa sensibilité. Mais bref.

Après avoir déposé nos affaires, nous avons foncé jusqu’à Myvatn, dans l’espoir d’arriver aux bains avant la nuit. Malheureusement sans succès, c’est pourquoi je n’ai pas de photo de l’eau turquoise à vous montrer. Les bains de Myvatn, contrairement à ceux du Blue Lagoon n’ont pas été créé naturellement, mais l’eau est bien évidemment chauffée naturellement. Je trouve qu’ils ont été très bien fait, les bassins sont délimités par des petits rochers et le fond des bassins est en sable tout fin. On pourrait croire que ce sont des bassins naturels. L’ensemble est en tout cas super joli et très agréable.

Nous avons pu en profiter malgré la nuit qui était déjà tombé et par -3°C c’était une super expérience. Monsieur en a profité pour prendre une bière dans les bains (c’est quand même sympa comme expérience non ?) et notre seul regret c’est d’avoir réalisé qu’à notre départ qu’il y avait aussi des hammams. Sinon, le grand avantage des bains de Myvatn est qu’ils sont nettement moins populaires que ceux du Blue Lagoon et cela a plusieurs répercussions très agréables. Notamment le fait qu’il n’y a pas besoin de réserver, que l’entrée est nettement moins cher et enfin, qu’il y ait beaucoup moins de monde.

Chaque nuit, nous avons guetté la météo dans l’espoir de pouvoir observer une aurore boréale, malheureusement, entre le ciel qui était couvert toutes les nuits et la lune qui était pleine, les conditions ne s’y prêtaient vraiment pas. Mais on reviendra !

Le matin suivant, nous avons repris la voiture et sommes repartis au sud. Nous n’avons pas repris exactement la même route qu’à l’aller pour varier un peu mais les choix sont restreints et nous nous sommes dirigés en direction de Reykjavik. Le retour fut assez dingue car il y avait une importante tempête (vent et pluie) et on sentait la puissance folle des bourrasques dans notre petite voiture blanche. Autant les routes couvertes de neige sont tout à fait gérables sans la moindre crainte avec des pneus à clous, autant on ne faisait pas les malins dans cette tempête.

Nous avons évité d’entrer dans Reykjavik et avons traversé le parc national Pingvellir où les paysages étaient complètement dingue pour atteindre notre hôtel qui se trouvait de l’autre côté du parc. Là, nous avons passé la nuit (dès notre arrivée vers 17h) dans notre chambre à écouter les éléments qui se déchainaient à l’extérieur. C’était vraiment impressionnant. Le lendemain matin, nous nous sommes régalés avec les gaufres du buffet avant de reprendre la route vers Reykjavik pour une dernière petite balade en ville avant d’aller prendre l’avion.

Sur la route entre notre hôtel et Reykjavik, nous nous sommes arrêté pour voir les Geyser que j’ai trouvé un poil décevant, et surtout après notre tour au nord où il n’y avait personne, tous les touristes amassés autours de ces trous bouillonnants nous tapaient un peu sur les nerfs. Nous avons aussi profité d’être dans la région pour aller voir les chutes Gullfoss. Les chutes étaient aussi pleine de touristes par contre, là j’ai trouvé que le paysage en valait le coup. C’était vraiment dingue !

Dans l’ensemble, j’ai vraiment adoré ce voyage. Ce que je n’ai pas du tout dit, c’est que les paysages sont vraiment incroyables, tout le temps ! Vous pouvez le voir sur les photos (toutes prises par Monsieur). Et les mots ne pourront jamais faire justice à ces merveilles de la nature. Je pense que de choisir le mois de novembre pour y aller était une bonne idée. Pour commencer, il n’y a pas trop de monde, mais surtout il y a encore juste assez de lumière pour que les journées ne soient pas trop trop courtes. Sinon, il commence à faire froid, ce qui fait qu’il y a de la neige et c’est joli, mais il ne fait pas encore si froid que c’est complètement invivable.

On n’a pas fait grand chose d’autre que de rouler et de profiter des paysages depuis le confort de la voiture parce que finalement on n’était pas très bien équipés. On n’avait pas du tout de chaussures adaptées et il était donc exclu de sortir pour faire des marches parce qu’au bout de 2 minutes et demi passées à faire des photos on avait déjà les orteils congelés. Mais honnêtement, ce n’était pas grave du tout. Les paysages étaient tout aussi beaux vu ainsi.

Je pense que je retournerais en Islande en été pour voir comment c’est quand c’est tout vert, mais surtout, j’aimerais y retourner en novembre, bien équipée et découvrir encore plus le nord du pays.

C’est le voyage où j’ai passé le plus de temps à dire « wouaaah », « mais wouaaah », « non mais wouaaaah, mais t’as vuuuu ?! T’as vu comme c’est incroyable ?! ». Et à force de s’exclamer « wouah », on en a eu marre et on a commencé à dire « pffff ». C’est aussi une des destinations que j’ai le plus envie de recommander à tout le monde. Ce fut un voyage fantastique et le plus beau cadeau d’anniversaire imaginable. C’était génial ! Bis !

Vous êtes déjà allé en Islande ? Tentés ?

x
Macha

  • Virginie

    De belles photos qui font envie 🙂
    Gros becs
    Virginie

    • Ça doit même être assez sympa en famille ce pays. Si ça les dérange pas trop de faire un peu de voiture, y a des supers balades dans la nature à faire quand il fait un poil moins froid 😛
      Bisous

  • Apolline

    C’est magnifique comme paysages ! Tes photos donnent envie d’y aller 🙂
    Des bisous,
    Apolline

    • C’est vraiment un pays incroyable, à couper le souffle !
      Bisous

  • Myrtilla

    Wow quelle beauté ces photos !! Par contre j’aurais bien voulu voir des photos de villes aussi 😛 en tous cas ça a l’air génial, j’aimerais aussi beaucoup visiter l’Islande ! 😀 merci pour ton article !

    • Merci pour ton commentaire. Et pour ta suggestion.
      Après, là, à part Reykjavik, y a pas vraiment de villes, et j’ai pas trouvé très joli. Le reste c’est plutôt qq maisons rassemblés et il y a un nom de village et c’est tout.
      Après c’est vrai que c’est intéressant de voir, même si c’est pas joli, mais du coup j’ai même pas pris de photo. Oups :/
      J’y penserai à l’avenir 🙂
      Bisous