Comment savoir quel(s) produit(s) me donne(nt) des boutons | Enquête

Un article d’un nouveau genre aujourd’hui, mais une expérience que j’ai envie de partager avec vous car elle pourrait vous être utile.

J’ai récemment eu une éruption de boutons, beaucoup sont apparus en l’espace de 12h alors que je n’en ai eu depuis plus d’une année, et j’ai envie de savoir quel(s) produit(s) de ma routine me les donnent puisque j’ai récemment introduit de nouveaux produits dans la-dite routine. Je commence par mettre la faute sur les cosmétiques parce que pour le reste, que ce soit ce que je mange ou le niveau de stress, rien n’a changé dernièrement.

Comme vous le savez peut-être, pendant presque une année, je n’ai utilisé sur mon visage que des produits Dr. Hauschka (vous pouvez en apprendre plus sur ces soins qui m’ont permis de me débarrasser de mes boutons ici, et ) mais au moment de déménager, je n’ai pas voulu prendre avec moi mes flacons et tubes à moitié vides et je me suis donc lancée à la découverte d’autres produits.

J’ai maintenant une routine qui ne contient plus un seul produit Dr Hauschka. Rassurez-vous, ce n’est pas que je les aime plus (je reviendrai toujours à ces produits si ma peau devait à nouveau avoir des problèmes) mais j’avais d’autres choses dans mes tiroirs, et aussi envie de tester des produits différent.

Cette routine semblait me convenir et je crois que la base de ma routine me convient toujours. Mais vendredi soir j’ai remarqué que j’avais tout à coup plusieurs boutons qui étaient apparus tout d’un coup. J’ai donc réfléchi aux produits que j’avais utilisé dernièrement, et ai réalisé qu’entre jeudi et vendredi matin, j’avais utilisé 6 produits qui ne sont pas habituellement dans ma routine de soins.

C’est comme ça que j’ai décidé de mener mon enquête. Puisque ma peau allait bien jusqu’à la fin de la semaine passée, j’ai émis la première hypothèse que les produits que j’utilise depuis plus d’une semaine ne sont pas la cause de mes nouveaux boutons (tous les produits sur la première photo de cet article).

J’ai ensuite mis de côté tous les produits, qui étaient soit, nouveaux dans ma routine, soit que je n’avais pas utilisé depuis plusieurs mois. Ce sont les principaux suspects, et ceux que vous pouvez voir sur la photo ci-dessus.

Comme je ne me fais pas confiance, je les ai vraiment mis de côté, dans une autre pièce, pour ne pas être tentée de les utiliser impulsivement.

Le premier suspect est le masque Rice Whitening Mask de Acwell

C’est un suspect qui n’est pas très pertinent parce que c’est un produit à utilisation unique que je ne pensais pas racheter de toute façon.

C’est donc un ‘sheet mask’ qui est sensé hydrater et ‘blanchir’. Je pense que je l’avais commandé (il y a fort, fort longtemps) dans l’espoir qu’il éclaircisse mes cicatrices, mais c’est typiquement pas le genre de problème qu’on peut régler en 1 utilisation de toute manière.

Je dois aussi dire que ce n’est pas le sheet mask le plus adapté à mon visage que j’ai pu tester. Donc voilà, il pourrait être la cause de mes boutons, ou pas. Mais de toute façon, je ne pense pas le racheter.

Par contre, il avait bien hydraté ma peau et était très très frais.

Le deuxième suspect est le masque Inalp de L’Alpage

Je vous en avais fait une revue ici, et honnêtement, je ne pense pas qu’il soit responsable de mon éruption cutanée. Je le mets tout de fois dans la liste parce que ça faisait très longtemps que je ne l’avais pas utilisé, et même s’il ne m’a jamais donné de boutons jusqu’à présent, c’est peut-être qu’il commence à se faire vieux. Je devrais peut-être le jeter car il est sans aucun doute expiré.

Cela dit, c’est un super masque qui est très agréable à porter. Je le laisse sans problème poser 1h, il ne sèche pas et il rend la peau hyper douce !

Le troisième suspect est la crème Anthelios XL spf 50 anti-shine de la Roche Posay

Tout comme le masque de l’Alpage, c’est un produit que j’utilise depuis longtemps (là par contre le tube est tout neuf) mais que je n’ai pas utilisé depuis très longtemps. Je ne pense pas que ce produit soit coupable, parce que je l’ai déjà utilisé et parce que c’est La Roche Posay, mais je me devais de l’inclure pour que mon enquête soit tout à fait exhaustive.

Je vous avais parlé de ce produit ici, et j’en suis assez convaincue, mais je l’inclus dans ma liste de suspect car je l’ai utilisé le jour avant l’apparition des boutons.

Le quatrième suspect dans ma liste est le tonique Glow Tonic de Pixi

C’est un produit que j’avais acheté il y a fort, fort longtemps, et que je n’avais jamais utilisé puis que j’avais finalement jeté car il était expiré. Puis, il y a peu de temps, j’ai décidé de le racheter parce que tout le monde en dit du bien.

Mais pour le moment, je l’ai utilisé qu’une fois le soir avant l’apparition des boutons et du coup il fait partie de ma liste des suspects.

Le cinquième suspect est le Liquid Gold d’Alpha H

C’est un autre produit que j’ai beaucoup utilisé, mais plus du tout depuis longtemps. Il y a quelques années, couplé aux produits de la Roche Posay et à un tonique anti-bactérien de chez Michael Todds, il m’avait permis de réduire significativement mon acné. Mais c’est aussi un produit qui est assez fort, avec une forte concentration en acide glycolique et je ne peux pas exclure qu’il ait fait réagir ma peau cette fois.

Honnêtement, j’espère vraiment que ce n’est pas ce produit car c’est un excellent exfoliant aux acides, qui permet aux boutons de cicatriser plus vite et qui rend la peau toute douce, mais comme il est très fort, peut-être que ma peau ne le supporte plus.

J’en avais fait une revue il y a très longtemps, ici.

Enfin, le sixième et dernier suspect est l’huile de nuit Midnight Recovery Concentrate de Kiehl’s

Je ne pense pas vraiment que ce produit soit le coupable, mais ça faisait plusieurs mois que j’utilisais plutôt le sérum Advanced Night Repair d’Estée Lauder (j’utilises presque toujours l’un ou l’autre le soir) et c’est après avoir utilisé cette huile un soir que les boutons sont apparus.

J’ai souvent utilisé ce produit cet hiver sans constater de problème, mais peut-être que sa formule est un peu riche pour ma peau en ce moment et que c’est pour ça qu’il l’a fait réagir. Je ne sais pas encore, mais j’espère pas ! C’est un excellent produit pour les soirs où ma peau a besoin d’un peu plus d’amour.

Mais alors, que vais-je faire avec tous mes suspects et toutes mes questions ? Et comment déterminer quel est le coupable ?

Ce que je fais, c’est que je me limite strictement à ma routine de base (1ère photo) jusqu’à ce que les boutons aient complètement disparus. Puis, je testerai chacun de ces produits à nouveau, un par un, en laissant quelques jours entre chaque suspect afin de voir lequel me donne des boutons.

Si ma peau ne s’améliore pas en utilisant que ma routine de base, je commencerai à me pencher plus sérieusement sur les produits qui la constituent et essayerai de déterminer si l’un deux pourrait devenir un suspect. Ou alors, j’essayerai de voir s’il n’y a pas un autre facteur (nourriture, stress, couleur de mes jeans …)

Si ma peau s’améliore et qu’aucun de ces produits suspects ne me redonnent des boutons, j’en conclurai que c’était un hasard, un mauvais jour, ou une autre raison et je les réintroduirai dans ma routine, mais en faisant toujours attention et en observant bien ma peau par rapport aux produits que j’utilise.

Et dans l’absolu, le conseil que je ne suis pas moi même, mais que je vous donne, serait de ne jamais introduire plus d’un nouveau produit à la fois dans votre routine afin de ne pas avoir à mener ce genre d’enquête.

Comment est-ce que vous savez quels produits vous donnent des boutons ? Y a-t-il certains ingrédients que vous évitez ?

Est-ce que vous aimeriez lire un article sur ma nouvelle routine de soin ?

x
Macha