A la découverte de Wet’n’Wild | Bon marché et bonne qualité ? | + Concours

Je vous retrouve enfin pour un article que j’essaie de préparer depuis des lustres. Ces derniers mois ayant été assez chargés, j’ai eu de la peine à tester du maquillage, c’est pourquoi c’est allé si long.

Il y a maintenant plusieurs mois, j’ai reçu un joli colis de la part de Wet’n’Wild pour que je puisse découvrir la marque fraîchement débarquée en Suisse.

Si vous ne connaissez pas la marque, c’est une marque qui nous vient des Etats-Unis et qui a l’avantage d’être extrêmement bon marché. Autre avantage, les produits de la marque ne sont pas testés sur les animaux !

Comme pour toutes les marques (qu’elles soient chères ou pas) il y a du bon et du moins bon, et c’est ce que j’ai essayé de déterminer pour vous aider à choisir.

Alors j’ai testé tout ce qu’il y avait dans ce joli colis et je suis là pour vous donner mon avis sur chacun des produits.

Je crois que je vais commencer sur une excellente note et vous parler de mon coup de coeur absolu, le blush* de la gamme coloricon dans la teinte E3262 Rosé Champagne.

Il n’a l’air de rien comme ça. La teinte est un peu pâle, il n’a pas de joli packaging, ni de jolie gravures. Mais sur moi, c’est une pure tuerie !

La teinte est parfaite, pas trop foncée, pas trop pigmentée, la matière n’est pas poudreuse du tout et s’applique uniformément, sans effort.

Quand on le regarde à la lumière, on voit qu’il est plein de mini paillettes dorées. Normalement j’aime pas ça car ça a tendance à accentuer les irrégularité de la surface de la peau, mais pour une raison ou un autre, ce n’est pas le cas avec cette teinte.

J’adore l’utiliser au quotidien car il me donne immanquablement bonne mine et en un temps record. C’est de loin ma découverte favorite de la marque.

Passons maintenant au prochain produit pour le teint, le duo de contouring. Il s’agit plus précisément de la palette contour* de la gamme megaglo dans la teinte E7491 Dulce de Leche.

Alors la première chose que je tiens à relever c’est que cette teinte de contouring n’en est pas une. Vous pouvez tout à fait utiliser ce produit comme bronzer/poudre bronzante mais ne l’utilisez pas pour creuser vos joues, vos tempes ou affiner votre nez.

La différence se voit tout de suite en le comparant à d’autres bronzers ou à d’autres poudres de contouring, la teinte de celui-ci est bien plus chaude et ressemble fortement à une poudre bronzante.

Bon du coup je l’ai utilisé comme bronzer, c’est pas grave, il faut juste le savoir. Et là, c’est un bon produit. Il est certes un peu poudreux, mais il s’estompe très bien sur la peau et le rendu est joli. Il n’a pas changé ma vie mais c’est un bon produit.

Quant à la poudre légèrement jaune qui devrait servir à illuminer certaines parties du visage, je suis pas vraiment convaincue par son utilité.

De manière générale je poudre de toute façon mon visage et si j’ai envie d’illuminer je préfère le faire avec un vrai highlighter, légèrement pailleté, ou, sous les yeux, avec un antienne un poil trop clair et avec des propriété illuminatrices.

Honnêtement, quand j’applique cette poudre sur mon visage, je ne trouve pas que l’effet soit vraiment incroyable, et elle est très très poudreuse ce qui la rend peu pratique à utiliser.

En parlant de poudre, j’ai aussi testé la poudre compacte* de la gamme coverall dans la teinte E821B. Enfin quand je dis que j’ai testé … c’est pas tout à fait vrai.

Je l’ai utilisé, ne nous méprenons pas. Mais j’avais pas envie. Je saurais pas vous dire pourquoi, mais avant que je l’utilise mon cerveau avait déjà décidé qu’il ne l’aimait pas. Ça n’a aucun sens mais c’est comme ça.

Par contre, je l’ai quand même utilisé et bien qu’elle soit un peu trop poudreuse et peut-être un chouïa trop claire, je n’ai rien à redire. Appliquée au pinceau, (je n’ai pas tenté avec la petite éponge qui est contenue dans l’emballage) elle ne laisse pas de fini trop poudreux et elle mattifie légèrement. Par contre, je cherche une poudre qui soit plus mattifiante

En fait, c’est une poudre comme il y en a beaucoup sur le marché: elle est ok sans être nulle ni incroyable. Par contre gros avantage par rapport à de nombreuses poudres qui sont bien sans être incroyables, celle-ci est terriblement bon marché. Vous ne risquez donc pas grand chose.

Passons maintenant à la Concealer palette* de la gamme coverall également. C’est donc une palette de correcteurs ciblés: le vert pour les rougeurs, le rose pour éclairer, le beige pour cacher et le blanc pour illuminer.

Alors je vous le dis tout de suite, ce n’est pas du tout quelque chose que j’utilise. Fond de teint, correcteur et poudre, je trouve que ça fait déjà assez d’étapes. Je n’ai pas vraiment le courage d’encore ajouter de la couleur pour aller camoufler le moindre petit défaut. Après tout, je suis humaine.

Cela dit, j’ai quand même un peu testé la chose. J’ai trouvé la consistance un poil trop épaisse et les teintes un peu trop foncées par rapport à ma carnation.

La consistance me rappelle un peu celle des correcteurs en stick qu’on utilisait quand on était jeunes (ils ont quasiment disparu maintenant): un peu trop pâteuse, difficile à fondre dans la peau.

C’est le cas avec cette palette aussi. Les produits sont difficiles à estomper et ils laissent un fini un peu épais, un peu visible sur la peau.

La teinte illuminatrice est beaucoup moins épaisse que les trois autres et s’estompe plus facilement. Par contre, elle a une couleur qui est très froide (étant presque argentée) et qui même quand elle est convenablement estompée (contrairement à mon swatch ci-dessus qui est très épais) ne donne pas un résultat très naturel.

Enfin voilà, ce ne fut pas le coup de foudre, mais ça n’aide pas que ce ne soit pas un produit que j’utilise habituellement.

Passons maintenant aux yeux et commençons par la base à fards à paupières, elle sort de la gamme photofocus et s’appelle apprêt d’ombre à paupières*.

Alors comme pour la palette de correcteur, ce n’est pas un produit que j’utilise habituellement. J’ai beau avoir la peau du visage ultra grasse, je n’ai pas du tout ce problème sur mes paupières. J’ai essayé plusieurs bases mais force m’a été de constater que je n’en avais pas besoin. Les ombres à paupières tiennent très bien sur les miennes, avec ou sans base.

Par contre, j’ai quand même testé cette base sur un oeil et j’ai comparé avec l’autre (sans base) tout au long de la journée. Je n’ai pas trop aimé cette base car elle est très collante et tire un peu sur la peau de la paupière quand on essaye de l’étaler.

Sinon au niveau de l’efficacité, je n’ai pas vraiment remarqué de différence entre mes deux yeux, l’intensité des fards était la même peu importe que ce soit sur l’oeil avec la base ou sur celui sans et la tenue a été similaire aussi (mais là, comme je vous le disais, je n’ai pas de problème de ce côté là).

Je ne peux malheureusement pas vous en dire plus.

Pour ce qui est des ombres à paupières, j’ai souvent entendu dire que celles de Wet n Wild étaient bien, mais pas forcément toutes les palettes. J’ai testé la palette E738 Zone de Confort/Comfort Zone* qui contient 8 fards.

J’ai tout de suite trouvé que la qualité des fards est vraiment bonne, (dans cette palette en tout cas car j’ai entendu dire qu’il pouvait y avoir des inégalités). Ils sont faciles à travailler, bien pigmentés, et sur moi ils durent toute la journée, même sans base.

Ils font un petit peu de chute par contre (les fards plus foncés) mais ce n’est vraiment pas dramatique. Je dirais donc que si vous cherchez une bonne palette de base, vraiment bon marché, avec surtout des couleurs neutres et quelques teintes à peine moins neutre, celle-ci est une option plus que correcte.

Je trouve d’ailleurs que la teinte en bas à droite ressemble furieusement au fard Solstice d’Urban Decay. Ce n’est pas un dupe parfait mais on est sur le même principe d’un fard duochrome avec une base presque rouge et des reflets métalliques bleu-vert.

Malgré que ce soit une très bonne palette, comme j’ai déjà beaucoup beaucoup de palettes et j’ai été forcée de constater qu’elle n’a pas quelque chose de spécial qui fait que je préfère l’utiliser plutôt que mes autres palettes.

Si vous êtes comme moi et que vous avez déjà 38 palettes de tons neutres, celle-ci ne changera pas votre vie. Par contre, si vous commencez votre collection, je vous recommande cette palette car elle offre de bonnes couleurs de base, de bonne qualité et à un prix très attractif. (On déplorera peut-être juste qu’elle ne contienne pas de brun matte pour servir de couleur de transition dans le creux.) Et si vous rêvez de tester le fard Solstice d’UD, peut-être que ce fard pourrait justifier l’achat de cette palette.

Passons maintenant au crayon pour illuminer l’arcade sourcilière, il s’agit du ultimatebrow highlighter*.

J’avoue qu’en l’essayant j’espérais trouver un dupe du High Brow de Benefit que je trouve incroyable. Malheureusement, ce n’est pas le cas.

Ce crayon est un peu trop épais et ne se fond pas sur la peau aussi bien que son équivalent de chez Benefit.

Après, je dois bien admettre que ce n’est pas un produit que j’utilise au quotidien de toute manière mais à choisir, dans ma collection je prendrais plutôt celui de Benefit.

Par contre celui-ci est bien meilleur marché et même s’il n’est pas aussi bien que celui de Benefit, il reste très bien si vous cherchez à souligner discrètement le dessous de vos sourcils.

J’ai ensuite testé leur rouge à lèves. Les fameux megalast lipsticks*. La youtubeuse Tati en parle régulièrement et en est fan. Personnellement, je comprends tout à fait pourquoi, la pigmentation est incroyable et la texture est agréable.

Par contre, j’ai presque toujours les lèvres abimées et ça fait que je ne peux pas vraiment porter de rouge à lèvres complètement opaque car le résultat est toujours un peu moche sur mes lèvres abimées. En effet, les formules trop opaques ont tendance à marquer les petites lignes et petites imperfections.

Par contre, si vous êtes à la recherche d’un rouge à lèvre opaque qui reste confortable, je ne peux que vous conseillez ceux-ci. Car opaque et confortable ils sont. Il faut juste avoir les lèvres un peu plus lisses que les miennes.

Du coup, j’ai testé avec plus d’espoir leur gros crayons à lèvres qui n’est pas sans rappeler ceux de Revlon ou encore les Chubby Stick de Clinique. Il s’agit du Balm Stain* de la gamme megaslicks.

C’est le genre de produits avec lesquels je m’entends nettement mieux. Comme le nom l’indique c’est un baume doublé d’un stain (est-ce que qqn sait comment dire ça en français ? Cela signifie qu’il va « teindre » les lèvres. Du coup la couleur durera plus longtemps que l’effet du baume).

La teinte que j’ai est légèrement métallique tout en étant très neutre ce qui la rend parfaite pour tous les jours. C’est un de ces rouges à lèvres que vous pouvez mettre dans votre sac et (devez) réappliquer au fil de la journée car en effet l’effet baume (ni l’effet « teintant » d’ailleurs) ne dure pas très longtemps.

Ci-dessous, vous trouverez les swatchs des produits dont je viens de parler.

Et enfin, pour bien finir cet article, je vous propose de gagner deux megalast lipstick, dans les teintes Cherry Picking et Cinnamon Spice.

Comme je vous le disais, je suis convaincue que ces rouge à lèvres sont très bien mais qu’ils ne sont juste pas faits pour moi. Alors peut-être qu’ils sont faits pour vous !

Pour gagner, il suffit de :

  • être abonné-e à ma newsletter (en haut à droite dans l’en-tête)
  • me laisser un commentaire avec votre adresse email et en me disant quel est votre rouge à lèvre préféré
  • avoir plus de 18 ans ou l’accord parental
  • habiter en Suisse

Pour une chance supplémentaire :

  • suivre feathersandbrushes sur instagram (ici)

Le concours est ouvert pendant une semaine, c’est à dire jusqu’au 30.01 à 23.59

Et pour en revenir à la marque en général, je vous recommande vraiment leur blush que je trouve incroyable et que je continue d’utiliser malgré mon immense collection, dans laquelle il a clairement réussi à se faire une place.

Pour ce qui est du reste, je trouve que leurs fards à paupières sont vraiment bien, ainsi que les produits pour les lèvres que j’ai pu tester. Par contre, je suis un peu moins convaincue par leurs produits pour le teint.

Vous connaissez wet’n’wild ? Quels sont vos produits préférés ?

x
Macha

*produits offerts pour considération

  • Myrtilla

    Coucou Macha ! Comme toi j’ai aussi pu tester quelques produits de la marque, mais ce qui m’a plu le plus c’est l’eyeliner. Le blush que tu présentes a l’air très joli, mais le packaging m’inspire pas trop ^^ par contre je crois que je vais tester leurs jumbos, j’aime bien le principe et ça me dérange pas si ça part rapidement, généralement je les porte pour aller travailler, comme ça je sais que ça part rapidement et je ne dois pas faire des retouches (car de toute façon j’ai pas le temps 😉 )
    Bisous !

    • Ah je jetterai un coup d’oeil à leur eyeliner alors ! Merci pour la suggestion !
      C’est vrai que les packaging font pas rêver, mais c’est peut-être parce qu’ils investissent pas dedans que leurs produits peuvent être aussi bon marché et de bonne qualité …
      Bisous

  • Anne-Marie

    merci beaucoup pour le concours ! je joue volontiers pour le Cinnamon Spice
    J’ai remplis toutes les conditions, idem pour Instagram !
    voilà mon mail joconde.ch@gmail.com Belle journée

    • Bonjour,
      vous avez gagné ! Pouvez-vous m’envoyer vos coordonnées postale à : feathersandbrushes@gmail.com ?
      Comme ça je pourrai vous envoyer les rouge à lèvres.
      Belle journée !