The Balm Voyage Vol. II | Revue + 2 looks

Coucou mes lapins,

Je vous écris depuis l’Ecosse où les-dits animaux sont nombreux. Aujourd’hui, j’aimerais vous parler de la palette The Balm Voyage Vol. II de The Balm cosmetics que j’ai eu la chance de gagner dans un concours organisé par Cosmetics Obsession (Merci Laura !!!)

Comme je partais en vacances peu après la fin du concours, j’ai décidé de la prendre avec moi et j’ai complété ma trousse de maquillage avec l’Archery de S&G, un mascara Revlon, toujours cette même poudre S&G (One Heck of a Blot) et deux pinceaux RT (blush brush et base shadow brush).

A première vue, cette palette me faisait un peu peur puisqu’elle contient peu de fards neutres (ce que je porte le plus souvent) mais en fin de compte, il suffisait que je l’apprivoise et j’ai déjà créé deux looks que j’adore (voir plus bas ;))

La première chose que j’ai testée dans cette palette, c’est le bronzer et j’ai laissé échappé un petit cri de panique quand j’ai réalisé que je m’étais fait un gros trait brun foncé sur la joue.

1ère découverte : Les fards à joue sont très pigmentés !

Ensuite, j’ai pris mon pinceau et j’ai tenté d’estomper mes peintures de guerre.

2ème découverte : Les fards à joue s’estompent très très bien !

Ça, c’était avant de partir.


Après, il faut savoir que je suis en vacances dans la grande campagne écossaise où je passe le plus clair de mon temps dans la forêt. Je me maquille donc très peu.

Mais pour le bien de cette revue, j’ai quand même fait l’effort de me maquiller et c’est là que les découvertes ont continué.

3ème découverte : Les fards à paupière sont très faciles à utiliser !

Il y a de quoi faire au niveau des teintes et des finis (2 mats, 5 brillants, 2 pailletés) même si je trouve qu’il manque peut-être une teinte plus neutre pour le creux de la paupière mais encore une fois, c’est pas plus mal, ça me force à faire quelque chose d’un peu différent.

4ème découverte : Les fards à paupière tiennent toute la journée, sans primer !

J’ai testé avec le primer d’UD et sans, et sur moi, il n’y a pas de problème. L’intensité est un peu moindre en fin de journée mais ils ne filent pas dans le creux et la couleur s’estompe uniformément.


5ème découverte : Les fards crèmes sont splendides sur les joues mais atroces sur mes lèvres !

Problème de lèvres sèches encore une fois, la texture est trop sèche, trop épaisse et sur mes lèvres le résultat est vraiment moche.

Par contre, sur les joues, le fini est naturel, on peut les appliquer facilement au doigt, c’est super !


Pour ce qui est des deux looks créés cette semaine, je vais laisser parler les photos. Je n’ai pas fait dans les détails, parce que c’est vraiment très simple.


1er look :

Welcome dans le coin interne et sur toute la paupière comme base
Bienvenue au centre de la paupière
Välkommen dans le creux et le coin externe


2ème look :

Welcome dans le coin interne et sur toute la paupière comme base
Tervetuloa dans le coin externe et le creux
Benvenuto au centre de la paupière au ras des cils
Fàilte dans le coin externe, légèrement, pour ajouter un peu de profondeur


Je porte aussi l’highlighter sous les sourcils, en coin interne et sur les pommettes, le blush crème Bem-Vindo et le bronzer, mais sur les photos, ça se voit jamais tellement.


Une tête un peu bizarre … mais bon j’ai qu’une partie de mon matos, je suis pas chez moi, et on dira que c’est pour ça 😛 (en plus je brille, un truc de fou, je sais pas pourquoi :/)

En résumé, j’adore cette palette ! Elle est parfaite pour prendre en voyage et en fin de compte on n’a que très peu de chose puisqu’il suffit d’un mascara, un truc à sourcil et d’une poudre pour la compléter !

Encore merci à Laura pour cette superbe découverte ! =D

Vous pouvez trouver la palette sur le site de Cosmetics Obsession, ici, au prix de 46CHF. En plus de nombreux autres produits The Balm.

Vous connaissez cette palette ? Vous vous maquillez l’été ?

x
Macha

Topshop Beauty | Top & Flop


Coucou mes lapins,

Aujourd’hui, j’aimerais vous parler des premiers produits que j’ai essayé de la gamme beauté de Topshop.

J’ai acheté ces produits en juin quand je suis allée à Londres et devant l’étalage de produits de beauté, je ne savais pas par quoi commencer.

Comme la marque fêtait ses 5 ans, ils ont sélectionné les bestseller qu’ils vendaient (encore maintenant peut-être, …) dans un emballage différent, rose-doré et blanc plutôt que noir et blanc.

(suite…)

Les produits terminés qui valent le coup d’oeil #3 (+ Makeup)


Coucou mes lapins,

Je vous retrouve aujourd’hui pour une nouvelle session de produits terminés. Vous pouvez retrouver les deux premières ici et ici.

(suite…)

L’Oréal Infaillible Mega Gloss | De l’excellent au moins bon ?

Coucou mes lapins,
Aujourd’hui je veux vous parler des derniers gloss de l’Oréal. Ce sont les Infallible Mega Gloss et ils sont disponibles en quatre finis: mat, cream, néon, et Xtreme (sauf erreur…)
Je vais vous offrir un petit aperçu de l’ensemble de la gamme tout en ayant testé que deux des produits (eh oui, je suis comme ça, je fais des miracles !)

Pour les avoir swatchés, je dirais que les néons ont très peu de pigmentation, donc je n’ai pas voulu les tester.
Je n’ai pas acheté de fini mat, parce que j’ai les lèvres trop abimées et que les formules mattes me vont plutôt mal, mais ils ont l’air pas mal du tout, bien pigmentés et pas collants du tout (!)
Je n’ai pas non plus acheté d’exemplaire de la version Xtreme car ils sont pleins de paillettes, ce qui ne m’attire pas des masses.

Ce que j’ai acheté, par contre, c’est la teinte I Got the Power des fini cream que j’ai vu en action dans une vidéo de Fleur de Force et que j’ai trouvé absolument parfaite.
J’ai également reçu la teinte, Mafia Gloss de la part d’Eileen de chez Coolbrandz (merciiii !) qui est aussi un fini cream.
Et alors là, je dois dire que ces deux teintes m’ont absolument convaincue que ces gloss étaient à recommander !

Ci-dessus, vous pouvez voir la teinte I Got the Power qui est une couleur qui complimente très bien la teinte naturelle de mes lèvres. C’est une teinte qui donne un effet très naturel tout en ajoutant un petit quelque chose.

Et ici, vous avez la teinte Mafia Gloss, qui a commencé par me faire très peur, mais qui en fin de compte n’est pas trop opaque donc tout à fait adéquate pour la vie de tous les jours.
Comme vous pouvez le voir, c’est à peine plus difficile d’obtenir un fini uniforme (mais pas impossible, j’ai qu’à me donner plus de peine non mais !) mais la couleur est vraiment très jolie, parfaite pour l’été !


Ce qu’il faut savoir c’est que je n’aime pas tellement les gloss parce que je déteste (dé-teste !) quand ça colle et je n’aime pas la brillance excessive ni que mes cheveux se prennent dans mes lèvres à chaque pet de vent.

Par contre, ceux-là, je les aime ! Parce qu’ils offrent juste la bonne dose de couleur, parce qu’ils ne collent pas du tout (du tout !), parce qu’ils ne sont pas trop brillants, parce qu’ils fonctionnent bien même quand j’ai les lèvres abîmées, parce qu’une fois appliqués on ne les sent plus, parce qu’on peut réappliquer sans miroir et sans risque (ou presque), parce que leur applicateur a juste la bonne forme, parce qu’ils sont bon marchés, parce qu’ils n’ont pas d’odeur désagréable, parce qu’ils sont accessibles à tous, et parce que leur emballage me séduit par sa simplicité.

Après c’est sûr que ce n’est qu’un gloss, donc ça ne durera pas 12h, mais comme je vous le disais, on peut facilement le dégainer, remettre une couche et on n’en parle plus.

Vous l’aurez compris, si les mats me font peur et que les deux autre m’ont semblé peu prometteurs, les finis cream m’ont totalement convaincue. Alors, si vous êtes à la recherche d’un joli gloss qui ne colle pas, foncez !

Vous les avez essayé ? Que pensez-vous des autres finis ?

x
Macha

Oui, j’aime le maquillage ! Et alors ?

Coucou mes lapins,
Un article un peu différent aujourd’hui puisqu’il s’agit d’une réaction à une vidéo de Nikkie (celle-ci) qui a, à l’heure où j’écris ces lignes, plus de 19 millions de vues.
Vous en avez certainement entendu parler, Nikkie a fait une vidéo où elle ne maquille que la moitié de son visage afin de montrer le pouvoir du maquillage mais aussi de dénoncer les jugements qu’on peut porter à l’encontre des filles qui se maquillent. Elle reproche aux gens de penser qu’on ne se maquille que pour trois raisons.
1. par manque de confiance en soi
2. pour plaire aux mecs
3. parce qu’on n’aime pas le version naturelle de nous-même
Alors c’est vrai, je le reconnais, je n’aime pas dire que j’aime le maquillage mais pour être franche, je ne me reconnais dans aucune de ces trois raisons. Alors j’ai pris l’idée de Nikkie et j’en ai fait ce que j’ai voulu, c’est par là :

Je n’aime pas dire que j’aime le maquillage (plus que de raison) parce que j’ai l’impression qu’on pensera que je suis superficielle, et qu’on me réduira à ça. (Macha. Qui ça ? Tu sais, la « fille qui aime le maquillage. » Ah elle, oui je vois.)
Alors que ce n’est pas le cas. Certes, j’aime le maquillage, mais j’aime aussi lire, j’aime faire de l’escalade et cuisiner, j’aime porter des vieux jeans et des converses sales.
Le fait que j’aime le maquillage ne veut pas dire que je sois réduite à ça. Comme vous tous, je suis un être à part entière composé de multiples facettes (et telle une boule à facettes, je brille de mille feux )

Il y a quelque mois, j’ai commencé à lire le livre Pretty Honest de Sali Hughes, et dès l’introduction, j’ai compris que cette fille était géniale et qu’elle me comprenait.
Je vous mets ci-dessous quelques citations de l’intro pour vous faire comprendre pourquoi j’ai envie de participer au mouvement qu’a lancé Nikkie et pourquoi ce livre est sur ma table de chevet depuis que je l’ai reçu.

« Because when I’ve got my make-up on, I’m always ready. »
Parce que quand je suis maquillée, je suis toujours prête.
« I believe looking good to be an important and valid pursuit. All too often, women with an interest in their appearance are assumed to be stupid, shallow or unintelligent. Even traitors to feminism. »
Je suis convaincue qu’être belle est un but important et valable. Trop souvent, on pense que les femmes qui se soucient de leur apparence sont stupides, superficielles ou bêtes. Voir même, des traitres au féminisme.
“I believe it’s perfectly normal to love both lipstick and literature
Je suis convaincue qu’il est parfaitement normal d’aimer le rouge à lèvre et la littérature.

« To me, deciding to be vampy one day, classic ingénue the next, painted Madonna on a Saturday night and bare-faced Joni Mitchell on a Sunday morning, is exactly what feminism is about: freedom. »

Pour moi, décider d’être vampy un jour, classique ingénue le suivant, peinturlurée comme Madonna le samedi soir et sans maquillage à la Joni Mitchelle le dimanche matin, représente exactement l’idée principale du féminisme: la liberté.
« I wear makeup chiefly for myself and apart from making me look better (I don’t care who you are, everyone is improved by a little concealer and blush) and giving me confidence, it makes me happy. »
Je me maquille principalement pour moi-même et en plus de me rendre plus belle (peu importe qui vous êtes, tout le monde est amélioré par une touche de correcteur et de blush) et de booster ma confiance en moi, ça me rend heureuse.

« During the best of times, we put on our face like armour, ready for whatever the day throws at us. »

Dans les meilleurs jours, on met son maquillage comme on mettrait une armure, prête à affronter tout ce que la vie pourrait nous lancer à la figure.
« When we’ve lost a job, are going through a divorce, are grieving a loved one (…) we literally paint on a brave face. »
Quand on a perdu un boulot, qu’on est en plein divorce, qu’on pleure un être aimé (…) on se peint un masque de bravoure, littéralement.
« Beauty rituals can become so much more than simple grooming – they can become a therapy in themselves. »
Les rituels de beauté peuvent devenir tellement plus que des simples soins – ils peuvent devenir une thérapie en soi.

Alors à tous les mecs (et les filles) qui me jugent en silence quand je me maquille dans le train, ou qui se permettent de m’adresser la parole pour me dire « mais arrête, tu es aussi très jolie sans maquillage, tes boutons ne resteront pas là pour toujours et tout le monde le sait. », je réponds : Mais qu’est-ce que ça peut te faire si je me maquille ? Alors au nom de la liberté il faudrait que je m’interdise de me maquiller ? (sarcasme quand tu nous tiens, …) Ça t’a pas traversé l’esprit que peut-être j’aimais ça ?
C’est ça la liberté, c’est ça le féminisme. C’est d’avoir la possibilité de choisir ! Parce que, qu’on s’entende, il est important d’avoir la liberté de ne pas se maquiller tout comme celle de se maquiller.
Dans notre société, où une fille qui ne se maquille pas est négligée et une fille qui se maquille est superficielle, il devient difficile de savoir quoi faire. Alors je demande qu’on nous laisse faire ce qui nous plait et que chacun remette son stupide jugement dans sa culotte (comme chantait Renaud, plus ou moins.)
Moi, je me maquille parce que je préfère une version de moi légèrement maquillée (est-ce un crime ?), parce que j’ai plus confiance en moi avec, et des fois j’en fais des tonnes parce que le maquillage me permet aussi d’exprimer ma créativité. Je ne sais pas peindre, ni dessiner, je ne fais pas de musique mais donnez-moi une palette et des pinceaux et je me peinturlurerai le visage pendant des heures parce que ça m’éclate !

Et ma moitié de gauche, aussi imparfaite soit-elle, je l’accepte aussi et si je dois sortir sans être maquillée je n’en ferai pas un drame (mais vous viendrez pas pleurer parce que je vous faire peur hein ?!)
Alors oui, j’aime le maquillage, parce que je me préfère avec une touche de mascara et un poil de fond de teint. Parce que de me maquiller m’aide à affronter certaines difficultés. Parce que ça fait partie de mon rituel de préparation. Mais aussi parce que je m’amuse avec mes pinceaux et mes couleurs et que ça finit par me rendre heureuse !
Et puis bon, après je retournerai lire Shakespeare parce que je ne suis pas qu’une cruche superficielle. Merci !
Ça s’est un peu transformé en coup de gueule, ce qui n’était pas prévu. Mais j’espère que ça vous a plu !
Et vous, vous vous situez où par rapport au maquillage ?
x
Macha